Single Blog Title

This is a single blog caption

les Flying toujours en panne sèche. résumé du dernier match.

Samedi soir, les Guêpes recevaient les Chiefs, une équipe qui leur avait plutôt bien convenu lors du premier tour. Pouvant compter sur trois lignes d’attaque complètes, le HCFB comptait bien mettre en œuvre les consignes de leur entraîneur Julien Sudan : des présences courtes et un positionnement défensif appliqué.

Hélas, la tactique resta un vœu pieux. Alors que le HCFG galvaudait quelques belles occasions, les Chiefs faisaient preuve d’un froid réalisme pour accumuler un viatique de quatre réussites après moins de 15 minutes de jeu! Si les visiteurs purent compter sur un jeu de transition rapide, ils furent bien aidés par la mansuétude du jeu défensif de leur hôte.

Si le deuxième tiers fut de meilleure facture, Thierry Grognuz, au demeurant excellent hier soir, dut aller chercher la rondelle à quatre nouvelles reprises au fond de ses filets. Le malheur des Flying n’étant pas complet, David Schindler, fraîchement de retour au jeu et dont les aptitudes offensives manquèrent cruellement en début de saison, se blessa au pouce et quitta définitivement la partie. Dans ce contexte, la réduction du score à la mi-match tient de l’anecdote.

Dans le troisième tiers, les Chiefs salèrent l’addition de quatre unités, pour un score final de 1-12. Les Flying espéraient sans doute un autre scénario pour remercier ses supporters et sponsors venus en nombre. Si, avec un peu plus de tranchant offensif et un soupçon de chance, le résultat aurait dû être moins sévère, l’équipe a une nouvelle fois pu constater l’écart qui la sépare des ténors du groupe A. Les Flying doivent continuer à progresser et retenir les bonnes phases malgré tout observées durant la partie. Pour terminer sur une note positive, retenons la bonne ambiance durant le traditionnel apéritif sponsors et supporters.

Leave a Reply