Single Blog Title

This is a single blog caption

Résumé du match 3.

Pour ce 3ème match de la saison, le HC Flying Boys affrontait le HC Falcon’s. Sur le papier, les Falcon’s sont nettement supérieurs avec une 5ème place au classement 2016 mais surtout la 2ème meilleure attaque du championnat avec 128 buts marqués! Les Flying, décimés par les blessures et absences, avaient de quoi craindre cette redoutable équipe des Falcon’s.

Dès les premières minutes, les Flying font dépassés par les événements et encaissent un premier goal après seulement 5’44’’ de jeux. Pourtant, dès ce moment, les Flying augmentent leur niveau de jeu et arrivent à faire jeu égal avec leur adversaire. Plus aucun goal ne sera alors marqué dans ce premier tiers. Le score est donc de 1-0 pour les Falcon’s au premier thé.

Le deuxième tiers commence comme le premier s’est terminé, avec un bon rythme chez les 2 équipes. Les Flying arrivent, selon les recommandations de leur coach assisstant, Johan Mauron, à augmenter un peu leur niveau. Ce qui leur permet d’égaliser à la 30ème minute par leur nouvelle recrue, Maxime Despont. Cependant, les Falcon’s décident de mettre plus de pression sur Thierry Grognuz et arrivent à marquer le 2-1, 5 minutes plus tard. La seconde sirène sonne et les Falcon’s mènent toujours d’un goal.
A la pause, la consigne du coach est claire, augmenter encore le rythme et mettre plus de pression sur l’adversaire. Chose faite puisque les Flying arrivent à égaliser à la 48ème grâce, encore une fois, à Maxime Despont. Malheureusement, les Falcon’s reprennent l’avantage dans la même minute. C’est à ce moment-là que les Flying ressentent la différence de niveau entre le groupe A et le groupe B. En effet, alors que les Flying sont gentiment au bout du rouleau, les Falcon’s tiennent toujours un rythme soutenu. C’est donc très logiquement que ces derniers vont augmenter leur avance en marquant 4 goals dans les 8 dernières minutes du match, pour finalement gagner sur le score de 7-2.

Au vue de la prestation des Flying, le score fait mal mais retenons que les outsiders ont tenu en échec leur adversaire pendant plus de 50 minutes grace à leur discipline et à un excellent Titi dans les buts. Soulignons également le fair-play dont les équipes ont fait part avec seulement 2 minutes de pénalité de chaque coté.

Homme du match: Maxime Despont

Feuille de match.

 

Leave a Reply